Les premières semaines de l’accouchement sont très difficiles pour la jeune maman, car le bébé l’occupe entièrement. Elle n’a plus le temps de prendre soin d’elle comme avant. Pendant cette période, elle risque aussi fortement le Baby blues. Celui-ci se traduit par des pleurs incontrôlés, des sautes d’humeur et des sensations de solitude après l’accouchement.

En plus de se gérer psychologiquement, elle devra faire preuve de courage et se partager entre la maison, le mari et le nouveau-né. Entre deux biberons ou tétées, elle devra faire le ménage, préparer à manger, laver le linge et parfois même faire les courses quand le papa est absent. Dans cette folie furieuse de missions, aller chez la coiffeuse relève de l’impossible. Voici quelques astuces pour prendre soin de vous, de votre corps et retrouver une

certaine sérénité. Par exemple, les soins du corps ou du visage peuvent tout à fait se faire à la maison. Le jeune papa devra mettre sa main dans la pâte et laisser du temps libre à son épouse. Concernant les régimes, les mamans doivent manger équilibré et de tout. Pour celles qui ont choisi de donner le biberon, elles peuvent commencer à faire attention à ce qu’elles mangent pour perdre les kilos de leur grossesse dès le premier mois suivant l’accouchement, s’il n’existe aucune

contre-indication médicale.
Même si la jeune maman s’occupe uniquement de son bébé, et a rarement le temps de faire autre chose, elle devra s’organiser de manière à laisser un peu de temps pour son mari. Fatigué de sa journée, il espère retrouver sa conjointe dans toute sa forme. Chose parfois dif cile. Le jeune papa devra accepter ce changement causé par son bambin, et faire preuve de compréhension, de tolérance et de beaucoup de dévouement.

Je me prends en main après l’accouchement

| Vie de famille | 0 Comments
About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>