L’épilation remonte à la nuit des temps. Elle était toujours synonyme de beauté et avait un sens spirituel pour beaucoup. Les premières tendances de cette pratique trouvent leurs sources chez les femmes égyptiennes, grecques et romaines. Plus tard, les nobles musulmanes avaient des secrets qui leur permettaient même de s’épiler entièrement… Tour d’horizon sur la question avec Lalla.

La majeure partie des femmes s’épile par souci d’esthétique ou d’hygiène. L’épilation peut devenir compliquée, selon le type de peau. Aussi, le type de pilosité joue un rôle important, sachant que notre système pileux diffère d’une femme à une autre. De facto, il est impossible pour toutes les femmes d’adopter une seule et unique méthode.

Dans notre culture, les mamans empêchent leur lles de s’épiler certaines parties du corps et suggèrent, comme solution esthétique, la décoloration. «Je ne me suis épilée que le jour de mon mariage, raconte une maman. Je n’avais même pas le droit de me révolter contre cette loi formelle de la tradition. Parce que les temps ont changé et nos jeunes lles ne se marient plus à l’âge de 15 ou 16 ans, j’ai autorisé mes lles à enlever les poils gênants de certaines parties du corps. Elles n’auront droit à l’épilation complète que le jour de leurs noces.» Pour la jeune mariée, l’épilation à la cire froide ou chaude a été toujours présente. Malgré la souffrance qu’elle engendre, la femme arabe l’a toujours utilisée pour montrer son côté féminin et sa beauté «fatale», car elle a prouvé son ef cacité à long terme. Elle donne de la brillance au visage et au corps en général. Ce qui est à retenir, c’est qu’il ne faut jamais en abuser

car, avec le temps, la peau se dilate et laisse apparaitre des rides. Toujours au temps de nos grand-mères, une autre technique tout aussi ef cace que la cire existait : l’épilation avec le l. Avec des torsions de l, elles enlevaient, à la racine, les poils gênants des sourcils, du menton et d’autres parties du corps. Dernièrement, cette technique orientale est très à la mode, surtout avec ses avantages qui diminuent les risques d’allergie, les boutons et même la dilatation de la peau. Au l du temps, ces anciens procédés ont perdus leur popularité et la femme algérienne a eu recours à plusieurs méthodes, à faire chez elle, pour éliminer les poils gênants. Le rasage manuel est le plus rapide, le moins cher et le plus facile, de part son utilisation et sa légèreté. Même s’il est toujours utilisé de nos jours, son hic reste le fait que le poil repousse rapidement (moins de 4 jours). C’est pour cela qu’on l’a échangé avec la crème dépilatoire. Cette dernière hydrate la peau et retarde la repousse. Toutefois, elle n’est pas si saine que cela: elle peut provoquer des risques d’allergies et de brûlures au niveau de la zone épilée. Ce qui a poussé les spécialistes à créer une nouvelle technique «2 en 1» : l’épilateur électrique. Il est sous forme de petites pinces qui enlèvent les poiles à la racine. Le problème numéro 01 de cet appareil

est qu’il provoque l’apparition des boutons suite à la poussée des poils sous la peau.

Le rêve d’une épilation laser

Le fait d’avoir «trop de poils» pousse les femmes à chercher une solution dé nitive et ef cace, même si elle n’est pas à la portée de tout le monde. La nouvelle tendance est celle de l’épilation au laser. Elle est parfois appelée photo- électrique.

Cette nouvelle technique est ef cace, mais très coûteuse. Cependant, devant cette nouvelle méthode, il faut mettre un triangle rouge pour prévenir celles qui osent l’essayer dans les centres de beauté. Seuls les dermatologues ont le droit de la pratiquer.

Selon le docteur Z. Adjouati, spécialiste en dermatologie-vénérologie, l’épilation dé nitive n’existe pas. «Le terme exact, c’est l’épilation à longue durée, explique-t-il. Il y a une destruction de 80% des poils. Quand le poil est gros, il devient sous l’effet de la lumière très n et sa couleur noire s’éclaircie. Au lieu de s’épiler chaque semaine, la femme s’épile au bout de 3 mois pour supprimer les 20 % restant, c’est ce qu’on appelle les duvets. Ils ne sont que des petites repousses.»

Selon notre orateur, pour détruire le poil, il faut au moins 3 séances. «Pour les 20 % qui restent, les femmes peuvent faire une à deux séances par an jusqu’à la disparition complète.»

Dr Adjouati s’étale encore plus sur ce sujet en annonçant que l’ef cacité du laser diffère, selon la couleur du poil. «Il n’y a aucun laser au

monde qui peut enlever les poils blancs. Les poils noirs s’enlèvent facilement.» L’épilation et le soleil

À propos des risques relatifs au soleil, notre spécialiste explique que l’association du laser et du soleil ne pose problème que pour la peau blanche. «Pour les peaux brunes, le contact avec le soleil ne pose aucun problème. Toutefois, l’utilisation d’une crème solaire est plus qu’obligatoire. Contrairement aux rayons du soleil, le laser n’a pas d’effets cancérigènes pour la simple raison qu’il n’est autre qu’une lumière compulsée. Même si on peut utiliser le laser dès l’âge de 16 ans, les femmes qui l’adoptent sont souvent âgées entre 25 et 45 ans. »

Question prix, une séance d’épilation au laser coûte excessivement cher. Les prix changent d’une région à une autre. En général, la fourchette d’une seule séance est entre 5 000 DA et 10 000 DA. Un budget conséquent pour les petites bourse!

Peu importe la méthode utilisée, l’épilation, en général peut provoquer plusieurs problèmes qui peuvent s’aggraver dans des zones où se trouvent des grains de beauté ou des varices. Cela sans compter les irritations et les poils incarnés qui peuvent survenir à n’importe quel moment et dnas n’importe quelle partie du corps. Donc, il faut bien prendre ses précautions en utilisant des soins, avant et après l’épilation et en adoptant des gestes très simples :
Prenez un bain chaud et gommez la partie du corps ciblée pour éliminer les cellules mortes avant de vous épiler.
Pensez à utiliser des crèmes anti-repousses disponibles en parapharmacie.
Pour protéger votre peau des rougeurs, appliquez de la Biafine.
Puisque nous sommes en plein saison estivale, essayez au maximum d’éviter le bronzage, le parfum et le maquillage sur les zones fraîchement épilées.

Stop aux poils indésirables !

| Beauty Addict | 0 Comments
About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>